Les douleurs dentaires

 

La première chose à chercher est le comportement qui déclenche la douleur ou si celle ci est spontanée.

La douleur peut être causée par une stimulation thermique (chaud, froid), par le fait d’appuyer, de manger sur la dent ou par le simple fait de serrer les dents. Certaines douleurs peuvent aussi être augmentées la nuit (en position couchée).

Douleurs au froid : Le nerf de la dent est en état d’inflammation à la suite d’une carie ayant touché la pulpe (= le nerf) de la dent, ou d’une fissure ou fracture dentaire exposant la pulpe ; c’est ce qu’on appelle une pulpite dentaire ou plus vulgairement une « rage de dent ». Ces douleurs sont souvent augmentées la nuit en position couchée (à cause d’une augmentation de pression dans la dent).

Comportement à avoir en cas de douleurs au froid : Contacter un dentiste au plus vite. Le soin consistera en une dévitalisation dentaire (en urgence, la carie sera nettoyée, et la pulpe inflammatoire de la dent sera retirée afin de stopper les symptômes douloureux).
La prise d’antidouleurs ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (ex : Ibuprofen) peut atténuer temporairement et légèrement les symptômes.  
Attention : Ce type de douleur passe après quelques jours lorsque le nerf de la dent se nécrose, c’est à dire qu’il n’est plus vivant et infecté. Une dent nécrosée présente un risque infectieux important pour les tissus entourant la dent, comme l’os, les sinus maxillaires et les tissus mous de la face.

Douleurs au chaud : Le nerf de la dent est en voie de nécrose à la suite d’une carie qui a touché le nerf de la dent.
Des douleurs à la pression sur la dent peuvent y être associées.

Comportement à avoir en cas de douleurs au chaud : Contacter un dentiste en urgence. Le soin consistera en une dévitalisation dentaire. L’application de froid sur la dent peut soulager les symptômes.
La prise d’antidouleurs ou anti-inflammatoires non stéroïdiens (ex : Ibuprofen) peut atténuer les symptômes.
Attention : ce type de douleurs passe après quelques jours lorsque le nerf de la dent se nécrose entièrement. Une dent nécrosée présente un risque infectieux important.

Douleurs à la pression ou à la mastication : Une dent peut être douloureuse à la pression ou à la mastication pour différentes raisons :

  • lorsqu’une inflammation ou un abcès se développe sous la dent à cause d’une carie qui aurait atteint et nécrosé le nerf de la dent ; la dent est donc infectée,
  • lorsque la dent est fissurée ou fracturée,
  • lorsque la dent est en état de « surcharge occlusale », c’est-à-dire que la force masticatoire est mal répartie sur les différentes dents et qu’une dent est plus stimulée que les autres.

       

Comportement à avoir en cas de douleurs à la pression ou à la mastication :

Contacter un dentiste en urgence afin qu’il diagnostique et traite la cause de la douleur.
Eviter également de stimuler la dent en mangeant plutôt de l’autre coté.
La prise d’antidouleurs ou anti-inflammatoires non stéroïdiens (ex :     Ibuprofen) peut atténuer les symptômes.

Remarque : Une dent peut aussi être douloureuse à la pression la première semaine suivant sa dévitalisation. Il s’agit d’une réaction post opératoire normale. Il faut donc éviter de solliciter cette dent la première semaine, et prendre des antidouleurs et/ou anti-inflammatoires sur prescription de votre dentiste.