Progrès et évolution en orthodontie

Des traitements invisibles , sans douleur , l'apparition de nouveaux materiaux, l'utilisation de modelisation informatique en trois dimensions permettent d'aborder l'orthodontie beaucoup
plus agreablement.

Demande bilan orthodontique

3 types de traitements sont proposés :
 
-par multi-bagues qui sont fixées sur les dents
-par attaches métalliques collées
-par gouttières transparentes
 
1-Le premier, nécessite des attaches métalliques :
Inutilisable lors de défauts à la surface des dents et lors de risques carieux, très visible par l’entourage, il est néanmoins efficace à tous les cas.
Le traitement est rapide, solide mais inclut de réguler, quelque peu, son alimentation.
Il existe une version du traitement en céramique et fil blanc, il est plus cher et comprend les mêmes restrictions alimentaires. Plutôt visible, il gêne moins le patient et son entourage contrairement aux attaches métalliques
Dans les 2 cas, pas de problème d’hygiène dentaire, car les parties à brosser sont facilement visibles
 
 2-.Pour le deuxième, les restrictions alimentaires sont plus importants :
 les parties à brosser ne sont pas bien visibles et cela complique le brossage et l’hygiène dentaire.
 Les patients peuvent éprouver des difficultés d’élocution ce qui peut engendrer des problèmes avec    l’entourage.
Le traitement est cher et interdit en cas de gencives et os fragiles. Malgré la longueur du traitement, il est très efficace et complètement invisible.
 
 3-Enfin pour le troisième, le traitement n’est pas recommandé pour les cas complexes.
Pour qu’il soit efficace le patient doit coopérer car il doit retirer les gouttières pendant les repas et s’il oublie de les remettre, le traitement n’aura pas l’effet escompté.
Il est recommandé dans les cas de risque carieux. Il est invisible et ne perturbe pas la vie sociale.
Cette derniere solution a fait d'enormes progrés et est adaptable dans de nombreux cas d'adulte.
 
Dans tous les cas une hygiene rigoureuse, une surveillance du mode alimentaire et une bonne cooperation du patient sera requis.